RHODA FORMATIONS  Lyon et Avignon  Nous formons les trois acteurs du T3P                  VTC / TAXI / VMDTR


L'art du T3P en présentiel ou e-learning

L' Arrêté du 19 juillet 2021 modifie temporairement la limite d'ancienneté des véhicules VTC et des VMDTR : VTC = 7 ans, VMDTR = 6 ans.


Prochain examen VTC / TAXI à Lyon : mardi 30 novembre 2021. Formation passerelle Taxi, formation initiale TAXI, VTC et VMDTR. Les formations initiales ont lieu sur Lyon du lundi 15 novembre au vendredi 19 novembre.

Places limitées. Reste 1 place

Inscription avant le 15 novembre.





Taux de réussite VTC Lyon / Avignon 2016-2021 : 93 %        Taux de réussite VTC Avignon 2019-2021 : 95%                  Taux de réussite Lyon TAXI 2020-2021 = 95%


Formations e-learning VTC, TAXI et VMDTR



Tel ou sms au 06 28 45 68 00


RHODA FORMATIONS, implanté depuis plusieurs années à Lyon et Avignon, est un centre de formation préparant les apprenants à réussir leurs examens VTC et TAXI et VMDTR.

Nos agréments VTC, TAXI et VMDTR auprès des préfectures du Rhône ( région Auvergne-Rhône-Alpes ) et du Vaucluse ( région PACA) , nous permettent de dispenser en présentiel les formations initiales, les formations continues et les formations à la mobilité professionnelle ( VTC vers Taxi ou Taxi vers VTC). Notre taux de réussite s'élève à 95 %.

Nous proposons aussi à nos stagiaires, une formation initiale en e-learning. En complément, le livre LE RHODA, est disponible dans son édition 2021 .

RHODA FORMATIONS depuis 5 ans occupe le terrain au sens propre comme au sens figuré, notre centre de formation a formé plusieurs centaines de stagiaires entre Paris, Lyon et Avignon. Nous donnons la priorité aux stagiaires qui souhaitent réellement s'investir dans nos métiers de conducteur VTC , chauffeur de Taxi ou VMDTR.

L'examen VTC

  5 matières Tronc commun

- Droit du transport  T3P

- Sécurité routière

- Gestion entreprise

- Langue Française

- Langue Anglaise

 2 matières spécialisées

 - Réglementation VTC

- Développement commercial

L'examen VMDTR

5 matières Tronc commun

- Droit du transport  T3P

- Sécurité routière

- Gestion entreprise

- Langue Française

- Langue Anglaise

 2 matières spécialisées

 - Une épreuve  portant sur les thèmes de sécurité routière propres à l’usage et à la conduite des motocyclettes et sur la réglementation d’exploitation spécifique de l’activité de transport par VMDTR.

- Une épreuve portant sur la prise en charge du passager et le développement commercial.

L'examen TAXI

  5 matières Tronc commun

- Droit du transport  T3P

- Sécurité routière

- Gestion entreprise

- Langue Française

- Langue Anglaise

 2 matières spécialisées

- Connaissance du territoire et de la réglementation locale

- Réglementation nationale de l'activité taxi et gestion propre à cette activité



L'évolution du T3P

Le secteur du T3P connaît depuis plusieurs années une profonde transformation : les habitudes de consommation des utilisateurs changent grâce aux innovations technologiques, et de nouveaux acteurs économiques émergent sur ce marché.
Le Gouvernement a, depuis plusieurs années, pris conscience de ces mutations. Dès 2014, la loi relative aux taxis et aux VTC a permis de fixer un cadre juridique pour les différents acteurs.
La loi relative à la régulation, à la responsabilisation et à la simplification dans le secteur du transport public particulier de personnes promulguée le 29 décembre 2016 fixe, quant à elle, des objectifs en matière de contrôle, d’accès aux différentes professions et de régulation du secteur afin d’apaiser les fortes tensions dans ce secteur d’activité. Le texte prévoit notamment :

  • La mise en place d’un dispositif de régulation favorisant la mise en concurrence par les conducteurs de T3P des centrales de réservation. Désormais, les centrales de réservation ne peuvent plus imposer des exclusivités aux conducteurs qui, eux, pourront être connectés simultanément à plusieurs de ces centrales.
  • La communication de données par les personnes intervenant dans le secteur du T3P à l’autorité administrative.
  • L’interdiction de la réalisation de services occasionnels avec des véhicules de moins de 10 places dans les périmètres couverts par un plan de déplacements urbains obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants.
  • La mise en place d’un tronc commun de formation à l’ensemble du secteur et l’organisation des examens « VTC » et « taxi » par les chambres des métiers et de l’artisanat.
  • L’obligation pour le conducteur de taxi, d’accepter le paiement des courses, quel que soit le montant du prix, par carte bancaire.

Le décret du 6 avril 2017, pris en application de la loi susmentionnée, précise notamment les modalités du nouvel examen d’accès aux professions de conducteurs de taxi et de VTC.
Le décret du 24 février 2017, quant à lui, met en place les instances du secteur du T3P, à savoir l’Observatoire national des transports publics particuliers de personnes, le Comité national des transports publics particuliers de personnes et les commissions locales des transports publics particuliers de personnes.